L'habit de plumes

by Musique à bouches

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Pour ce nouvel album, l’ensemble vocal Musique à bouches enfile son Habit de plumes et se dirige tout droit au marché pour y repérer, parmi Les filles des Cantons, celle qu’il charmera et qu’il pourra appeler Ma mie. Il rencontrera autant de personnages comme Le pauvre soldat ou le marin Mathurin, qui Fringue sur la rivière après avoir fait ses adieux à la charmante Isabeau.
    Chemin faisant, il se dirigera avec cette Marmelade de nouveaux amis vers la grande fête, La ducasse, où il trinquera goulûment avec son Compère à qui il ne cessera de dire : « J’aime le vin », même s’il provient probablement de la cuvée nouvelle du Moine tremblant. À la fin de la veillée, celui que l’on surnommait Le petit bonhomme et qui s’était secoué sans relâche au rythme des airs traditionnels pourra ramasser les Corps morts qui gisent sur le plancher avant de rentrer à la maison.
    Vous avez le goût de découvrir davantage les personnages de ce nouvel opus du quintet a cappella Musique à bouches? Tendez l’oreille Au pied du courant, c’est souvent là que les plus belles rencontres ont lieu.
    ... more
    Purchasable with gift card

      $15 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Fruit de deux bonnes années de collectage, entre autres aux Archives de Folklore et d’Ethnologie de l’Université Laval à Québec et auprès de divers passeurs de traditions tels Michel Faubert, André Marchand et Daniel Perron. Josianne Hébert et Pascal Gemme contribuent aux arrangements musicaux sur ce nouvel album mettant en valeur les harmonies de ces cinq voix d’hommes accompagnées par la podorythmie. Enregistré, mixé et matricé par Pierre Duchesne au studio Ouïe-Dire à Shefford.

    Includes unlimited streaming of L'habit de plumes via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      $20 CAD or more 

     

1.
Je me suis habillé en plumes Pour gagner ma vie à chanter Mon habit m'a fait espérer Qu'un jour j'en ferai ma fortune Je me réjouis dans mon coeur D'un habit de si belle couleur Un jour m'en allant à la ville Dans mon chemin j'ai rencontré Dans mon chemin j'ai rencontré Une quantité de jolies filles Qui se disaient les unes aux autres Je veux cet oiseau dans mon château Une belle de mon village Qui me prend pour un perroquet Dit à sa mère en secret Cet oiseau ferait bien dans ma cage J'le nourrirai soir et matin Toute l'année ne m'en coûterait rien M'y promenant au vert bocage Là j'ai manqué d'être tué Par un chasseur mal avisé M'a pris pour un oiseau sauvage J'aurais voulu pour cent écus Que mon plumage ait disparu
2.
Compère 02:19
Compère l’as-tu vu? Oui je l’ai vu J’ai vu un gros rat, qui rac’modait ses bas, c’était pour s’y chausser Compère l’as-tu vu? Compère l’a manqué Compère l’as-tu vu? Oui je l’ai vu J’ai vu un renard, pour son déjeuner, qui mangeait du lard Compère l’as-tu vu? Compère l’a manqué Compère l’as-tu vu? Oui je l’ai vu J’ai vu un bélier qui se débattait avec des balles de neige Sur le dos d’un pigeon, dans l’oreille d’un lièvre Compère l’as-tu vu? Compère l’a manqué Compère l’as-tu vu? Oui je l’ai vu J’ai vu 4 crapauds qui étaient bien attelés sur un carrosse d’été Avec un ouaouaron, là pour se friser, en virant sa brosse Aux côtés d’une fourmi, croyant qu’y’allait aux noces Compère l’as-tu vu? Compère l’a manqué Compère l’as-tu vu? Oui je l’ai vu J’ai vu un gros taon, là qui chantonnait, se prenant pour un valet Qui avait pour son cocher un maringouin d’automne Sacrant comme un charretier, maudit qu’il faisait l’homme Compère l’as-tu vu? Compère l’a manqué J’ai vu une sauterelle déguisée en gazelle Venue le voir danser autour de 4 gros bœufs Qui marchaient sur des œufs sans rien vouloir casser À cause d’une marmotte qui donnait du p’tit lait à grandes chaudiérées Dans un supermarché à un hippopotame assis sur une vieille dame En chassant une mouche qui se rinçait la bouche Est tombée de l’échelle, sautant du haut en bas, s’est cassé la cervelle Est morte depuis ce temps-là, j’en n’ai pas eu de nouvelles Compère l’as-tu vu? Compère l’a manqué
3.
Mon père a fait bâtir maison nous fringuerons dessus l’aviron L’a fait bâtir à 3 pignons De la marjolaine, du bois de Vincenne, un sac d’écus Ta barbe, ta langue, ton nez dans mon… Fringue, fringue sur la rivière, nous fringuerons dessus l’aviron L’a fait bâtir à 3 pignons nous fringuerons dessus l’aviron Sont 3 charpentiers qui la font De la marjolaine, du bois de Vincenne, un sac d’écus Ta barbe, ta langue, ton nez dans mon… Fringue, fringue sur la rivière, nous fringuerons dessus l’aviron Sont 3 charpentiers qui la font nous fringuerons dessus l’aviron Dont le plus jeune est mon mignon De la marjolaine, du bois de Vincenne, un sac d’écus Ta barbe, ta langue, ton nez dans mon… Fringue, fringue sur la rivière, nous fringuerons dessus l’aviron Dont le plus jeune est mon mignon nous fringuerons dessus l’aviron Qu’apportes-tu dans ton jupon? De la marjolaine, du bois de Vincenne, un sac d’écus Ta barbe, ta langue, ton nez dans mon… Fringue, fringue sur la rivière, nous fringuerons… ------------------ Sur le bri sur le brin Sur le St-Auri sur le St-Aurum sur le Culorum Genticorum su’l Gelorum Pipanpan sur la verbatri Vive l’amourette en vargenton faluron lurette Pipanpan sur la fesse à mon curé Vive l’amourette en vargenton faluron luré Qu’apportes-tu dans ton jupon? Vire vire vire en vargenton C’est un pâté de 3 pigeons sur le bri sur le brin Sur le St-Auri sur le St-Aurum sur le Culorum Genticorum su’l Gelorum Pipanpan sur la verbatri Vive l’amourette en vargenton faluron lurette Pipanpan sur la fesse à mon curé Vive l’amourette en vargenton faluron luré C’est un pâté de 3 pigeons Vire vire vire en vargenton D’un saut il monte sur le pignon sur le bri sur le brin Sur le St-Auri sur le St-Aurum sur le Culorum Genticorum su’l Gelorum Pipanpan sur la verbatri Vive l’amourette en vargenton faluron lurette Pipanpan sur la fesse à mon curé Vive l’amourette en vargenton faluron luré D’un saut il monte sur le pignon Vire vire vire en vargenton Qui fit trembler mer et poissons sur le bri sur le brin Sur le St-Auri sur le St-Aurum sur le Culorum Genticorum su’l Gelorum Pipanpan sur la verbatri Vive l’amourette en vargenton faluron lurette Pipanpan sur la fesse à mon curé Vive l’amourette en vargenton faluron luré Qui fit trembler mer et poissons Vire vire vire en vargenton Et les cailloux qui sont au fond sur le bri sur le brin Sur le St-Auri sur le St-Aurum sur le Culorum Genticorum su’l Gelorum Pipanpan sur la verbatri Vive l’amourette en vargenton faluron lurette Pipanpan sur la fesse à mon curé Vive l’amourette en vargenton faluron luré
4.
Adieu ma charmante Isabeau, moi je vais naviguer sur l’eau Je vais partir de bon printemps, il faut mettre les voiles au vent En espérant qu’à mon retour s’accompliront nos amours Mon cher amant si tu t’en vas, je crois que tu le regretteras Tu verras v’nir des vents violents qui feront périr ton bâtiment Tu périras dans ton vaisseau, toi et tes beaux matelots Ne crains donc rien chère catin, l’amour sera notre soutien Nous prierons le bon dieu d’amour qui nous donnera du secours Nous conduirons notre vaisseau en Espagne là où il fait chaud Quand tu seras dans ces pays, les Espagnoles seront jolies Elles te prendront à la douceur, elles sauront charmer ton cœur Tu deviendras cruel amant, infidèle et inconstant Adieu ma charmante Isabeau, moi je vais naviguer sur l’eau Je vais partir de bon printemps, il faut mettre les voiles au vent En espérant qu’à mon retour s’accompliront nos amours
5.
Mais quand le moine revient du bois, tout tremblant qu’il tremble Il demanda pour se chauffer, si vous voulez Madame Ah oui mon moine tu te chaufferas avec moi quand tu voudras Oui de jour le moine disait : « Brrr! Madame que le vent est froid! » Magnificat aux vêpres! Oh! Madame que le vent est froid! Mais quand le moine fut bien chauffé tout tremblant qu’il tremble Il me demanda à souper, si vous voulez Madame Ah oui mon moine tu souperas avec moi quand tu voudras Oui de jour le moine disait : « Brrr! Madame que le vent est froid! » Magnificat aux vêpres! Oh! Madame que le vent est froid! Mais quand le moine eut bien soupé, tout tremblant qu’il tremble Il demanda pour se coucher, si vous voulez Madame Ah oui mon moine tu te coucheras avec moi quand tu voudras Oui de jour le moine disait : « Brrr! Madame que le vent est froid! » Magnificat aux vêpres! Oh! Madame que le vent est froid! Mais quand le moine fut bien couché, tout tremblant qu’il tremble Il demanda pour se revirer, si vous voulez Madame Ah oui mon moine tu te revireras avec moi quand tu voudras Oui de jour le moine disait : « Brrr! Madame que le vent est froid! » Magnificat aux vêpres! Oh! Madame que le vent est froid! Mais quand le moine fut bien reviré, tout tremblant qu’il tremble Il demanda pour m’embrasser, si vous voulez Madame Ah oui mon moine tu m’embrasseras un peu partout quand tu voudras Oui de jour le moine disait : « Brrr! Madame que le vent est froid! » Magnificat aux vêpres! Oh! Madame que le vent est froid! Mais quand le moine l’eut embrassée, tout tremblant qu’il tremble Il demanda pour s’en aller, si vous voulez Madame Ah oui mon moine tu reviendras avec moi quand tu voudras Oui de jour le moine disait : « Brrr! Madame que le vent est froid! » Magnificat aux vêpres! Oh! Madame que le vent est froid!
6.
Ce sont les filles des Cantons de l’Est, frisez-vous la belle endormie Elles disent qu’elles ont des amants, frisez-vous la belle en dormant Elles disent qu’elles ont des amants, elles disent qu’elles ont des amants Elles s’en vont à la basse messe, frisez-vous la belle endormie Et s’accotent sur les bancs, frisez-vous la belle en dormant Elles s’accotent sur les bancs, elles s’accotent sur les bancs Elles portent des p’tites jupes d’étoiles, frisez-vous la belle endormie Tissées de beaux rubans blancs, frisez-vous la belle en dormant Tissées de beaux rubans blancs, tissées de beaux rubans blancs Aussi des p’tits bas d’étoupe, frisez-vous la belle endormie Que les gras de jambes sont par devant, frisez-vous la belle en dormant Que les gras de jambes sont par devant, que les gras de jambes sont par devant J’ai un charbon dans la gorge, frisez-vous la belle endormie Qui me brûle sincèrement, frisez-vous la belle en dormant Qui me brûle sincèrement, qui me brûle sincèrement Que faudrait-il pour l’éteindre, frisez-vous la belle endormie Un p’tit verre de vin blanc, frisez-vous la belle en dormant Un p’tit verre de vin blanc, un p’tit verre de vin blanc Qu’on m’apporte la bouteille, frisez-vous la belle endormie Avec un peu de whisky d’dans, frisez-vous la belle en dormant Avec un peu de whisky d’dans, avec un peu de whisky d’dans J’en donnerai à mes amis, frisez-vous la belle endormie Et aussi à mes parents, frisez-vous la belle en dormant Et aussi à mes parents, frisez-vous là pis la belle en dormant
7.
Mathurin 02:32
Il y avait sur la mer farouche Un navire de quinze matelots Qui manquèrent de provision d’bouche Perdus, sans recours, sur les flots S’étant tirés en loterie Ils se mangèrent mutuellement C’est Mathurin, gardien d’vigie Qui resta le dernier vivant De son quatorzième camarade Ayant terminé le repas Se sentit l’estomac malade Les treize autres ne passaient pas Quand Mathurin revint en France Aux femmes de ses quatorze amis Leur dit en se montrant la panse Ici reposent vos bons maris Tout aussitôt les quatorze mères Frappées de deuil, tombent à genoux Déversant des larmes amères Au pied du tombeau d’leurs époux Mathurin tatoua sur son ventre Le nom des quatorze malheureux L’inscription portait en son centre Ces mots touchant : «Priez pour eux» Devant la vénérée bedaine Elles portèrent quantité de fleurs De romarin et de verveine Aussi de p’tits pois de senteur Une des veuves nommée Catherine En tant qu’hommage aux regrettés Dessina à l’encre de Chine Un mausolée de l’autre côté Depuis Mathurin vit fort sage Ce qui l’embête c’est pour montrer La tombe où dort tout l’équipage Sans cesse il faut s’déculotter
8.
Corps mort 02:42
À quoi ça sert-il de tant plaire À quoi ça sert de tant aimer Voilà mon camarade à terre Il a la vie toute étirée Car il est mort le pauvre corps Pour le réveiller trinquons la bouteille Refrain Corps mort dors-tu ? T'en iras-tu sans prendre un verre ? Corps mort dors-tu ? T'en iras-tu sans boire ? (bis) Beau médecin, belle médecine Venez donc lui tâter le pouls Vous le verrez bien à sa mine S'il est mort ou bien s'il est saoûl Car il est mort le pauvre corps Pour le réveiller trinquons la bouteille Refrain Mais tu t'en vas dans l'autre monde Là où y a point de cabarets Là où il n'y a ni brunes ni blondes Pour te verser ton vin clairet Car il est mort le pauvre corps Pour le réveiller trinquons la bouteille Refrain
9.
Ma mie 03:03
M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? J'ai rencontré ma mie l'lundi Qu'avez-vous à vendre? Du rôti Du rôti, du bon rôti au lard M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? J'ai rencontré ma mie l'mardi Qu'avez-vous à vendre? Des radis Des radis, du rôti, du bon rôti au lard M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? J'ai rencontré ma mie l'mercredi Qu'avez-vous à vendre? De la perdrix De la perdrix, des radis, du rôti, du bon rôti au lard M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? J'ai rencontré ma mie l'jeudi Qu'avez-vous à vendre? Du riz Du riz, de la perdrix, des radis, du rôti, du bon rôti au lard M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? J'ai rencontré ma mie l'vendredi Qu'avez-vous à vendre? Du biscuit Du biscuit, du riz, de la perdrix, des radis, du rôti, du bon rôti au lard M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? J'ai rencontré ma mie l'samedi Qu'avez-vous à vendre? Du whisky Du whisky, du biscuit, du riz, de la perdrix, des radis, du rôti, du bon rôti au lard M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? J'ai rencontré ma mie l'dimanche Qu'avez-vous à vendre? Des louanges Des louanges, du whisky, du biscuit, du riz, de la perdrix, des radis, du rôti Du bon rôti au lard M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours? M'aimez-vous la belle, m'aimerez-vous toujours?
10.
La marmelade 02:20
J’ai une histoire triste à vous dire Une histoire qui m’est arrivée L’autre matin en me faisant la barbe J’ai glissé dans un tas de… marmelade C’est bien collant, tellement collant que c’en est effrayant Je viens de casser avec Germaine Je l’aimais elle me rendait fou L’autre soir je lui dis je t’aime Elle me dit : « Mais tu es plein de… » marmelade C’est bien collant, tellement collant que c’en est effrayant Une vieille dame est morte de faiblesse Et ses désirs furent exaucés On l’enterra au cimetière Dans un trou plein de… marmelade C’est bien collant, tellement collant que c’en est effrayant J’ai rencontré monsieur le ministre En pleine campagne électorale « Que ferez-vous pour la culture? » Il m’a remis une enveloppe de… marmelade C’est bien collant, tellement collant que c’en est effrayant Je me rappelle que pendant la guerre On jouait des tours aux Anglais Au lieu de leur passer la salade On leur donnait un bol de… marmelade C’est bien collant, tellement collant que c’en est effrayant Ici se termine notre histoire Vous savez que c’était pour rire Mais si ça vous choque, c’est pas grave Mangez dont tous un char de… marmelade C’est bien collant, tellement collant que c’en est effrayant La marmelade! C’est bien collant, tellement collant que c’en est effrayant!
11.
Derrière chez nous y'a un village Il y a un homme bien malade Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin Il y a un homme bien malade Il n'y a personne pour le guérir Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin Il n'y a personne pour le guérir Il n'y a qu'une jolie brunette Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin Il n'y a qu'une jolie brunette Et dans sa main elle tient un merle Ô J'aime le vin J'aime le vin l'amour mesdames J'aime le vin Et dans sa main elle tient un merle Et puis dans l'autre un rossignol Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin Et dans l'autre un rossignol Le rossignol a dit au merle Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin Le rossignol a dit au merle Il faut aller en Angleterre Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin Il faut aller en Angleterre En Angleterre, mais qu'irons-nous faire? Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin En Angleterre qu'irons-nous faire? Nous viderons des chaspignettes Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin Nous viderons des chaspignettes Des chaspignettes et des carafes Ô J'aime le vin J'aime le vin, l'amour mesdames J'aime le vin
12.
C’était un p’tit bonhomme tout noir, tout barbouillé vous savez En passant sur un pont, d’en haut il est tombé abîmé Refrain: P’tit bonhomme se s’couait, s’couait, s’couait, s’couait P’tit bonhomme se s’couait tant qu’il pouvait Et quand il est sorti, il était tout mouillé vous savez Entra dans une maison, c’était pour s’faire sécher le body Refrain En passant par la porte, su’l cadre y s’est cogné vous savez Y s’est cogné si fort, qu’une bosse lui a poussé de côté Refrain En passant par la chambre, y a croisé Rose-Aimée vous savez La trouva si charmante, qu’une autre bosse y a poussé devinez… Refrain Y a fallu qu’il s’étende, plus capable de marcher vous savez Et il s’en releva, les bosses ben aplaties mon ami P’tit bonhomme se s’couait, s’couait, s’couait, s’couait P’tit bonhomme se s’couait tant qui pouvait
13.
Pauvre soldat, revenant de guerre Tout déchiré, tout dépouillé Et sans savoir où se loger S’en vient loger dans une auberge Demande à boire et à manger « Monsieur pourrez-vous me payer? » Pour de l’argent, je n’en ai guère Je laisserai mon vieux manteau Et les brides de mes chevaux Si le soldat s’est mis à table S’est mis à boire et à manger Dame l’hôtesse vint à pleurer Que pleurez-vous dame l’hôtesse? Je pleure mon premier amant Monsieur, vous lui ressemblez tant Mais qu’as-tu fait maudite femme Je t’avais laissé deux enfants Et en voilà quatre à présent J’ai tant reçu de fausses lettres Que t’étais mort et enterré Alors me suis remariée Nous allons faire le partage Oui le partage de nos enfants Toi les petits et moi les grands Pauvre soldat vida son verre Fit demi-tour et saluant S’en retourna au régiment
14.
On se gelait comme en hiver À crever dans un trou noir Même la vermine s’en crissait De notre misère sale Sur le bord du St-Laurent Dans la nuit résonnaient Les clés de l’enfer anglais Au pied du courant Le matin, on se levait Le geôlier beuglait «Get up, you rascal! And clean up your cell! » Sur le bord du St-Laurent On n’est pas à l’hôtel Dans la prison des rebelles Au pied du courant Dans la cellule d’à côté La prière d’un condamné Si seulement le Notre Père Ouvrait les cadenas de fer Sur le bord du St-Laurent Dans la nuit résonnaient Les clés de l’enfer anglais Au pied du courant Dans l’aile des femmes retentit L’écho des chants du pays Moi j’ai frette et je braille Pensant à ma belle Sur le bord du St-Laurent On n’est pas à l’hôtel Dans la prison des rebelles Au pied du courant Les gars résistent, ne veulent pas suivre Les chiens dressés de l’Empire « Vous aurez eu ma vie Jamais mon obéissance » Sur le bord du St-Laurent Dans la nuit résonnaient Les clés de l’enfer anglais Au pied du courant On n’est pas à l’hôtel Dans la prison des rebelles Au pied du courant
15.
La ducasse 03:50
Ah! Je m’en vais à la ducasse Fanchon, viendras-tu avec moi? Nous entrerons dedans la joie Nous goûterons de la fricasse Viens, tu riras, tu boiras, tu chanteras Au cabaret et sur la place Viens, tu riras, tu boiras, tu chanteras Tant que la ducasse durera Colin, ça serait trop d’imprudence De te promettre que j’irai Mais ils diront que j’ai pour toi Un peu trop de complaisance Non j’irai pas mon papa ne veut pas Faut que j’obéisse à mon père Non j’irai pas mon papa ne veut pas Que je me dérange d’un pas Fanchon, nous dirons à ton père Que nous irons voir de tes parents Nous irons si joyeusement Dans une grande réjouissance Viens, tu riras, tu boiras, tu chanteras Tu auras du plaisir, ma chère Viens, tu riras, tu boiras, tu chanteras Tant que la ducasse durera Bonjour mon hôte, mon hôtesse Bonjour aussi tous mes amis Mais ne soyez donc pas surpris Si j’amène ma maitresse Saluez-la, placez-la, servez-la Faites-lui donc mille politesses Ah oui! Fanchon salue donc sans façon Ces jolies filles et ces garçons Colin et votre bonne amie Soyez ici les bienvenus De nous vous serez bien reçus Voilà un lièvre que l’on dépouille Il sera cuit et rôti pour midi Faites du feu que le pot bouille Ce soir nous aurons du bouillon et du bon D’la poulette aussi du mouton A fallu prendre un verre de bière Ma chère il faut se mettre en train Mais quand j’ai le verre à la main Je salue Fanchon la première Salut Martin, mon cousin, mon voisin Toutes les compagnies entières Une p’tite chanson pour saluer sans façon Ces jolies filles et ces garçons Amis rentrez dedans la danse Faites jouer vos instruments Faites-les jouer délicatement Un quadrille, trois contredanses Allez, amis, remuez donc du talon À la seule fin que tout le monde danse Embrassez-vous comme nous et surtout Demain revenez avec nous Le lendemain, Fanchon n’eut garde De sortir dehors de son lit Elle fit à son pot de nuit Plus de cinquante saluades Elle soupirait, elle pleurait, elle jurait Après Colin son camarade Ah! Que d’aigreurs ce repas de liqueurs A causées à son tendre cœur Elle se plaignait du mal de cœur Et des tranchées tout à la fois Le mal n’a pas duré dix mois Après cela, jugez du reste Ah! Le jambon, le mouton, le bouillon Lui ont été fort indigestes Assurément de longtemps son amant Ne lui en fera manger autant

about

Fruit de deux bonnes années de collectage, entre autres aux Archives de Folklore et d’Ethnologie de l’Université Laval à Québec et auprès de divers passeurs de traditions tels Michel Faubert, André Marchand et Daniel Perron. Josianne Hébert et Pascal Gemme contribuent aux arrangements musicaux sur ce nouvel album mettant en valeur les harmonies de ces cinq voix d’hommes accompagnées par la podorythmie. Enregistré, mixé et matricé par Pierre Duchesne au studio Ouïe-Dire à Shefford.

credits

released March 8, 2019

David Bélanger, voix
Olivier Brousseau, voix
Jérôme Fortin, voix
Isaël McIntyre, voix et podorythmie
Sylvain Trudel, voix

Prise de son, mixage et matriçage: Pierre Duchesne (Studio Ouïe-Dire)
Réalisation : M@B et Pierre Duchesne
Arrangements : Musique à bouches, sauf :
Mathurin (Pascal Gemme), La ducasse (Josianne Hébert)
Conception de la pochette: Basta Communication
Illustration: Karine Bernier

license

all rights reserved

tags

about

Musique à bouches Sherbrooke, Québec

contact / help

Contact Musique à bouches

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Musique à bouches, you may also like: